NEGOCIATIONS SYNDICAT FO / DIRECTION

, par UdFo83

Le Directeur à notre demande nous a reçus avant la réunion des effectifs cibles du mercredi 30 mai. Suite à notre préavis de grève déposé le jeudi 31 au matin, le directeur nous a convoqués à 14h30 (après notre assemblée générale) afin de négocier, en tenant compte des revendications faites la vieille lors de la réunion des effectifs cibles. Ce jour, nous avons pu réitérer nos demandes et clarifier la situation et les propos de chacun :

 Les 12 heures : Le Directeur n’est pas favorable aux 12h, on le sait (il a refusé nos demandes antérieures pour les étendre aux agents des Palmiers 1 et géronto qui le souhaitaient). Il nous informe qu’une réflexion va être lancée par l’ARS PACA sur ce dossier. Pourtant malgré l’avis des instances, les moniteurs éducateurs se voient supprimer les 12H !!!! A qui le prochain tour ?

 Perte des primes : Les moniteurs éducateurs dont certains vont travailler en 5/7 n’auront plus les primes de weekend end. Nous avons demandé qu’ils restent tous en 7/7. Perte de la NBI avec les changements d’affectation ; ça fait beaucoup trop !!!!!

 Baisse des effectifs cibles : Devons-nous nous satisfaire qu’aucun licenciement ne devrait avoir lieu !!!! Certainement pas, à FORCE OUVRIERE, nous n’acceptons pas les suppressions de postes quels qu’ils soient en l’état actuel de l’établissement. Avant toutes modifications des effectifs, / nous avons demandé au directeur de travailler sur la réduction de l’absentéisme en améliorant la qualité de vie au travail. Le ratio (base de calcul) des effectifs n’intègre pas la formation. Nous avons obtenu ce jour que les heures de formation des personnels IDE et AS soient prises en compte dans les effectifs du pool, le directeur ne voulant pas les intégrer dans les effectifs des unités.

1 /2

 Accord local : C’est FORCE OUVRIERE qui l’a négocié en 2002. Comment peut-on évoquer que celui-ci ne soit pas remis en cause alors que le tableau récapitulatif des pôles médicaux par grade fait apparaitre les effectifs sans les 3 jours !!! Nous sommes vigilants à la lecture des documents !

Nous ne sommes pas dans une situation conflictuelle avec le Directeur. Et il le sait !

Nous l’avons dit en assemblée générale ! Il n’est pas responsable de la situation financière et budgétaire de l’établissement, cependant nous n’accepterons pas ce que lui demande l’ARS dans le cadre du contrat de retour à l’équilibre financier (CREF), on sait que sa marge de manœuvre est réduite, mais elle existe ! Alors dans un premier temps, nous présentons nos revendications avec à l’appui un préavis de grève déposé jeudi dernier qui couvre un éventuel mouvement de grève. Nous pouvons réglementairement déclencher cette action depuis hier si la situation n’évolue pas favorablement. Pour l’instant, nous n’appelons pas à la grève.

NOUS LE SAVONS ET LE DISONS DEPUIS MAI 2015 (PERIQUATION) :

SI NOUS NE SOMMES PAS AIDES BUDGETAIREMENT PAR L’ARS, MEME AVEC LES SUPPRESSIONS DE POSTES ANNONCEES A CE JOUR VOIRE PLUS,

NOTRE HOPITAL NE SURVIVRA PAS !

AVEC FORCE OUVRIERE PAS DE SILENCE EN INSTANCE

Nous tenons à remercier le secrétaire SUD SANTE pour ses approbations régulières à nos revendications en réunion.

Prochaine ASSEMBLEE GENERALE JEUDI 7 JUIN à 14h devant le Hall de l’administration.

A télécharger