Mobilisation interprofessionnelle le 9 octobre

, par UdFo83

Mobilisation interprofessionnelle le 9 octobre Face à la régression sociale, plus que jamais les revendications !

Face à la volonté du gouvernement d’imposer coûte que coûte ses plans contre tous les droits collectifs des salariés et contre les services publics, les confédérations FO et CGT, avec Solidaires et les organisations de jeunesse appellent à la mobilisation interprofessionnelle du 9 octobre. La commission exécutive de la cgt‐FO a décidé de « faire du 9 octobre une date clé de l’ensemble des combats en cours, dans le privé et le public, pour ainsi construire une mobilisation interprofessionnelle d’envergure permettant de contrer collectivement les attaques et destructions. » Retraites, statuts, école publique, la FNEC FP‐FO n’accompagnera pas leur destruction ! Le gouvernement affiche haut et fort son intention d’aller le plus vite possible jusqu’au bout de son programme pour faire table rase de l’ensemble des conquêtes sociales. Les services publics, les statuts, les conventions collectives, la protection sociale collective, les régimes de retraites particuliers, le Code des Pensions, le paritarisme, le baccalauréat, les diplômes, les lycées professionnels, l’école publique et l’université… : tout devrait y passer. Il s’appuie sur les contre‐réformes passées pour aller encore plus loin. Plus loin dans l’application du Parcours Professionnel Carrières et Rémunérations (PPCR) que FO n’a pas signé tant il est en défaveur des agents. Plus loin dans l’individualisation des carrières et des salaires. Plus loin dans la réforme territoriale et la mise en place des régions académiques. Plus loin dans la remise en cause du statut général de la fonction publique pour privatiser, externaliser, supprimer des missions, généraliser le recours au contrat. Dans l’Education nationale, dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche, à Jeunesse et Sports, dans la Culture, à l’AFPA, les personnels refusent de subir les conséquences des coupes budgétaires et des contre‐réformes imposées à marche forcée. Ils n’acceptent pas les suppressions de postes, le blocage des salaires et des carrières, le morcellement territorial de l’école, l’abandon de la formation professionnelle aux patrons. Ils rejettent les mystifications des Ministres Blanquer et Vidal sur le bilan de Parcoursup, qui est en réalité une machine à interdire à des milliers de bacheliers de s’inscrire à l’université. Les personnels refusent le démantèlement de leurs statuts et la remise en cause de leurs droits, en particulier les garanties inscrites dans le code des pensions civiles et militaires. Face à cette offensive généralisée contre l’ensemble des acquis, la FNEC FP‐FO, avec sa confédération la cgt‐FO, oppose les revendications des personnels : augmentation générale des salaires, maintien de toutes les garanties statutaires, refus d’un régime universel de retraites par points et maintien de tous les régimes existants à commencer par le code des pensions civiles, non à la mise en place des régions académiques ! Revendiquer, résister, reconquérir ! La FNEC FP‐FO appelle les personnels à se réunir pour préparer la grève le 9 octobre à l’appel des confédérations et des organisations de jeunesse, pour définir, affirmer collectivement les revendications et construire le rapport de force. 9 octobre : mobilisation interprofessionnelle. Grève et manifestations ! A télécharger