Tous et Toutes en greve le 16 Novembre

, par UdFo83

Malgré une journée de grève nationale sans précédent qui avait réuni l’ensemble des Fédérations des Syndicats de la Fonction Publique le 10 octobre dernier, les cadeaux fiscaux exorbitants faits au plus fortunés alors que les droits et les aides accordés aux plus démunis se réduisent davantage, emportant le maigre pouvoir d’achat des Fonctionnaires Pénitentiaires. Les Fonctionnaires se sentent plus que jamais stigmatisés. Ces attaques sont d’ailleurs confirmées par les projets de Loi de Finances et de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2018. En attendant, les offensives successives faites contre les Fonctionnaires Pénitentiaires, sont d’un niveau inédit : les agents subiront de plein fouet les mesures pénalisantes de PPCR : allongement des carrières, suppression des réductions de temps de service, etc… mais n’auront pas les quelques points d’indice prévus. Un vrai scandale qui ne perturbe pas le ministre qui reproche le non financement de ce protocole par le Gouvernement précédent, auquel le Président de la République actuel a largement participé. Aucune revalorisation de la valeur du point d’indice sur 2017 et 2018 faisant suite à plusieurs années de gel ayant conduit à une perte de pouvoir d’achat de plus de 15% depuis 2000, le rétablissement de l’injuste et inefficace jour de carence, la hausse de la CSG dont la compensation intégrale pour tous n’est pas assurée, 120 000 nouvelles suppressions d’emplois, la privatisation et l’abandon de certaines missions publiques… Et puis, les attaques gravissimes contre les droits des salariés ne manqueront pas d’avoir des répercussions majeures sur le statut général des fonctionnaires. La précarité est en marche, pour les salariés du privé comme pour les agents publics !!

A télécharger