Pour la FONCTION PUBLIQUE : NOTRE BIEN COMMUN !

, par UdFo83

Fonctionnaires, cheminots, retraités…, ENSEMBLE dans une journée nationale de grèves et de manifestations le : JEUDI 22 MARS 2018 2 manifestations dans le Var : 10 H 00, Place de la Liberté à TOULON. 10 H 30, Sous-Préfecture à DRAGUIGNAN.

Le 10 octobre 2017, à l’appel de notre organisation syndicale, des centaines de milliers d’Agents de la Fonction publique étaient en grève et manifestaient pour l’emploi, les salaires, les conditions de travail, pour un service public de qualité pour toutes et tous sans distinction sociale ou géographique. Dans ce cadre, notre organisation syndicale a demandé à être reçues par le Ministre pour porter nos revendications. Aujourd’hui, quelle est la réponse du Gouvernement et du Président MACRON ?
- Poursuite du gel du point d’indice,
- Rétablissement du jour de carence,
- Suppression de 120 000 emplois d’ici 2022,
- Augmentation de la CSG sans véritable contrepartie,
- Accentuation des coupes budgétaires…… … Ainsi que l’annonce d’une prime de départ pour les Fonctionnaires, ce qui montre tout le mépris de ce Gouvernement envers les Agents de la Fonction publique et des missions qui sont les leurs ! Que ce soit dans l’éducation, les collectivités territoriales, les hôpitaux ou envers les retraités, la situation ne cesse de s’aggraver par l’application de choix politiques irresponsables ! Ces réformes touchent également tous les autres secteurs publics, notamment au trésor public, aux douanes mais aussi à la CPAM, la CAF, la Poste, Pôle emploi, SNCF, etc…. Dans la SNCF, le gouvernement a déjà annoncé qu’il veut utiliser les ordonnances, comme pour la loi travail, pour chercher à supprimer 9000 Kms de voies ferrées pour les TER mais aussi mettre fin au statut des Cheminots, laissant entendre que supprimer le statut permettra aux trains d’arriver à l’heure ! A la SNCF comme ailleurs, si des dysfonctionnements existent, c’est bien par le manque de moyens affectés à NOS SERVICES PUBLICS depuis des années ! La poursuite des politiques menées dans le cadre du Comité d’Actions Publiques 2022 (CAP22) vont fortement aggraver une situation déjà très préoccupante dans le seul but de PRIVATISER les Services publics. LES SERVICES PUBLICS NE SONT PAS UNE MARCHANDISE ! Parce que les Services publics sont garants de l’intérêt général au service de la cohésion sociale, notre Organisation syndicale fait le constat que ses positions et ses revendications ne sont toujours pas entendues. Casse du statut de la fonction publique, casse du statut de cheminot, casse du code du travail ..... Macron a un objectif : la casse de tous les statuts collectifs pour généraliser les contrats individuels et la précarité.

A télécharger