communiqué de presse janvier 2018

, par UdFo83

« Une nouvelle fois ces jours ci, les policiers ont servi de défouloirs à des voyous voulant « se faire » du flic », déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

UNITE SGP POLICE – FO condamne avec force les nouvelles violences commises à l’encontre des policiers de Champigny-sur-Marne venus porter assistance à des concitoyens qui profitaient de ces moments festifs de fin d’année. Après Champigny-sur-Marne, la nuit du réveillon, c’est à Aulnay-Sous-Bois qu’un autre policier était agressé lors du contrôle d’un scooter volé dès le lendemain matin. En moins de vingt-quatre heures, ce sont de nombreux policiers qui ont été agressés et blessés pour assurer la sécurité de nos concitoyens et des diverses festivités. Cette situation ne peut plus durer et ces nouvelles agressions sauvages à l’encontre des policiers mettent en exergue la recrudescence de la violence à leur encontre. UNITE SGP POLICE – FO demande que tous les moyens soient mis en œuvre pour interpeller les auteurs de ces lâches agressions et que des sanctions exemplaires à hauteur des agressions commises soient prises. PROTECTION et RECONNAISSANCE, deux mots qu’UNITE SGP POLICE – FO n’a de cesse de réclamer avant que la situation ne devienne explosive. Les forces de l’ordre ne pourront accepter plus longtemps d’être la cible de voyous assoiffés d’en découdre avec les policiers, de les blesser voire de les tuer. Il est absolument nécessaire qu’une prise de conscience générale intervienne au plus vite et que la justice de notre fasse preuve de la plus grande fermeté envers les agresseurs de représentants des forces de l’ordre. UNITE SGP POLICE – FO demande au Ministre de l’Intérieur et au Gouvernement de prendre conscience de cette situation et organisera, pour se faire, un rassemblement devant TOUS les commissariats de France et dans les grandes villes, un rassemblement le mardi 9 janvier 2018, à partir de 12 heures. UNITE SGP POLICE – FO souhaite un prompt rétablissement à tous nos collègues blessés.

A télécharger