Elections HLM 2014

, par UdFo83

Refuser la paupérisation des travailleurs et de leur famille « dans et hors les lieux de travail » : Le combat de tous !

Refuser la paupérisation des travailleurs et de leur famille « dans et hors les lieux de travail » : Le combat de tous !

L’action syndicale menée au quotidien au sein des entreprises ne doit pas faire oublier que d’autres modes de défense du salarié, tel que le combat pour un logement décent et de qualité pour tous à un prix abordable, sont également nécessaires. En la matière comme d’en d’autres, il en va de la défense et de l’amélioration du pouvoir d’achat et des conditions de vie de ceux qui n’ont que leur salaire ou leur retraite pour vivre.

Ainsi, pouvoir se loger à un prix abordable est par excellence un combat syndical parce qu’il n’est pas acceptable que des salariés soient contraints de vivre dans des caravanes et encore moins de dormir dans leur voiture, pour ceux qui ont la chance d’en avoir une !

Pas plus acceptable, qu’ils doivent sacrifier leur santé et celle de leur famille, leur alimentation, ni même leurs loisirs d’ailleurs, pour disposer d’un toit.

Pas acceptable encore que des retraités n’aient d’autre choix qu’entre le mouroir ou être à la charge de leurs enfants mais également que de jeunes salariés soient contraints de vivre chez leur parents ou soient la proie de marchands de sommeil !

Ce combat-là, c’est celui, entre autres, que mènent les militants de l’AFOC dans les conseils d’administration des bailleurs sociaux HLM.  Ce combat-là, c’est celui du refus de la paupérisation des travailleurs et de leur famille. C’est par définition le nôtre !

Parce que notre engagement dans et hors les lieux de travail, pour la défense et l’amélioration du pouvoir d’achat et des conditions de vie de ceux qui n’ont que leur salaire ou leur retraite pour vivre doit être total, nous devons, ensemble, nous mobiliser pour réussir les élections des représentants des locataires au sein de conseils d’administration HLM. 

C’est l’objectif de l’AFOC, notre association de défense des consommateurs et des locataires, vitrine de notre Organisation syndicale dont elle conforte l’audience et le rayonnement.

Ainsi, du 15 novembre au 15 décembre 2014 se tiendront les élections HLM qui ont lieu tous les 4 ans, avec pour objectif d’élire les représentants des locataires au sein des conseils d’administration ou de surveillance des organismes HLM (ex : Paris Habitat, RIVP, Efidis, Batigère, ICF La Sablière, Logirep, Coopération & Famille, Immobilier 3F, toit & Joie, OSICA, SIEMP, Erilia, Erigère, SNI, Opievoy, Partenord Habitat, Val Touraine Habitat, l’Effort Rémois, Domofrance, Aiguillon construction, Domanys, Elogie ex-SGIM etc…)

Depuis 2010, l’AFOC est la 3ème organisation en nombre de sièges parmi les 5 associations de défense des locataires représentatives au plan national. Elle peut encore progresser à la condition que nous présentions un maximum de listes auprès des bailleurs sociaux implantés dans les départements. Pour cela, l’association compte sur l’implication et la mobilisation de tous les militants et adhérents.

Quel est le rôle des administrateurs locataires ? Les administrateurs locataires, élus pour 4 ans, représentent et défendent les intérêts des locataires, participent à la gestion de l’organisme HLM et veillent au respect des règles d’attribution des logements. Ils peuvent être membres du bureau des organismes, des commissions d’attribution des logements et d’appel d’offres. Ils ont les mêmes attributions et les mêmes pouvoirs que les autres administrateurs au Conseil d’Administration ou Conseil de Surveillance. L’administrateur locataire AFOC n’est pas tout seul, il travaille au sein d’une équipe et prépare les conseils d’administration avec l’association. La présence des administrateurs est particulièrement importante puisqu’ils sont les seuls administrateurs à habiter dans les logements de l’organisme HLM et peuvent ainsi tenter de s’opposer ou de limiter les hausses de loyer, proposer la réalisation de travaux pour rendre les logements plus confortables, plus économes en consommation d’énergie, etc… Alors que la crise économique et sociale qui perdure joue un rôle d’accélérateur des exclusions, défendre le logement, élément essentiel à l’épanouissement de chacun est une nécessité. Depuis 2006, la part des ressources des ménages consacrée au logement a atteint un niveau historique, avec une moyenne de 30% des revenus, voire 50% pour les plus modestes. C’est inacceptable compte tenu de la modération salariale imposée et très lourd financièrement alors même que le pouvoir d’achat des ménages est en berne et que les dépenses contraintes (assurance, électricité, gaz, eau, transports…) ne cessent d’augmenter ! Afin de faire changer les choses, l’AFOC présente dans la majorité des départements, a besoin de militant(e) s prêt(e)s à s’investir :
-  pour préparer et mener la campagne électorale des élections des représentants des locataires dans les conseils d’administration des bailleurs ou organismes HLM.
-  pour la représenter dans les instances où elle doit siéger (Commission de Concertation Locative (CCL), Commission départementale de Conciliation (CDC), Commission départementale de coordination des actions de prévention des expulsions locatives (CCAPEX), Commission de surendettement etc…) ;
-  pour tenir des permanences qui permettent d’informer et de conseiller les consommateurs et les locataires ; N.B : toute personne titulaire d’un bail d’habitation à jour de ses loyers ou ayant obtenu un délai pour les payer, peut voter mais aussi être élu, donc être candidat, quelle que soit sa nationalité. Si tu es intéressé(e) par l’action de l’AFOC, ou si tu veux être candidat(e) tu peux prendre contact avec l’AFOC départementale de ton lieu de résidence (liste sur : www.afoc.net) ou auprès de l’équipe de l’AFOC Nationale.

A télécharger